Introduction

Le principal défi de CircRural4.0 est d’entreprendre la conversion de petites et moyennes stations d’épuration des eaux usées (STEP) en zones rurales en installations destinées à la récupération des ressources.

Contrairement aux grandes STEP où la récupération des ressources se fait à l’usine même, la proposition de CircRural4.0 pour les zones rurales est basée sur une vision holistique de la gestion des déchets et des eaux usées dans laquelle les principaux sous-processus qui rendent possible la récupération des ressources dans les grandes STEP seront répartis géographiquement afin de rendre la solution dans son ensemble économiquement viable et écologiquement viable.

La solution technique proposée par CircRural4.0 se compose de quatre produits majeurs.

– Le premier est un produit de contrôle avancé qui permettra d’obtenir l’élimination biologique du phosphore dans les digues d’oxydation (la configuration la plus courante dans les STEP rurales).

– Le deuxième est un logiciel d’analyse des données qui convertira les données brutes de plusieurs stations d’épuration rurales en informations faciles à analyser et à interpréter. Afin de faciliter la gestion intégrée des STEP rurales, toutes ces informations seront centralisées et accessibles via Internet.

– Le troisième produit est une technologie de traitement qui combine la co-digestion anaérobie sèche avec précipitation de N et P. Pour rendre possible la production de méthane et la récupération de N et P dans les zones rurales, CircRural4.0 propose une centralisation du traitement des boues et des déchets agroalimentaires basée sur cette technologie.

– Le quatrième produit est un logiciel basé sur un modèle qui facilitera les études sur les solutions de conception optimales pour la gestion intégrée des eaux usées, des boues et des déchets agroalimentaires dans les zones rurales.

Le grand nombre de digues d’oxydation (>1000 installations) présentes en Espagne, en France et au Portugal ne permet pas de les atteindre toutes sans la participation active des partenaires de chaque pays. La coopération transnationale est donc nécessaire non seulement pour traiter les aspects techniques du projet, mais aussi pour assurer une large diffusion des résultats du projet dans chaque pays.

La région de Sudoe compte des centaines de petites et moyennes villes situées dans des zones rurales où la gestion et l’épuration des eaux usées répondent encore aux besoins du passé, lorsque la seule priorité était de garantir la qualité de l’eau traitée.

D’autre part, en ce qui concerne la numérisation du secteur de l’eau, la volonté de développer des villes intelligentes a accentué l’écart technologique entre le monde urbain et le monde rural.

Circ-RuRaL-4.0 propose une transformation radicale du traitement des eaux usées en milieu rural selon une nouvelle conception de l’épuration basée sur une utilisation efficace des ressources.

L’objectif est de faire en sorte que la gestion des eaux usées dans les zones rurales devienne énergétiquement suffisante et permette également la récupération des nutriments essentiels tels que le phosphore. Il s’agira d’équiper les stations d’épuration des eaux usées d’aujourd’hui de technologies de contrôle intelligentes et d’analyse avancée des données.

%d blogueurs aiment cette page :